Nouvel an / 新年

« あけまして おめでとう ございます。ことしも よろしく おねがいします。 »

Ce sont des phrases que l’on entend très souvent du 1er au 7 janvier au Japon pour souhaiter bonne année.

Du 1er au 3 ou 7 janvier environs, tout le Japon célèbre le Shôgatsu (正月 しょうがつ). Le Shôgatsu signifie le mois du janvier à l’origine, mais aujourd’hui cela veut dire le nouvel an. Beaucoup de Français pensent que les Japonais célèbrent le nouvel an chinois mais c’est faux sauf à Okinawa.

Le Shôgatsu est la période la plus importante de l’année pour les Japonais et les entreprises cessent leur activités vers 28 décembre pendant environs 1 semaine pour la festivité et ceux qui vivent loin de leur famille rentrent auprès de famille à cette occasion. (帰省 きせい)

Pour préparer le nouvel an, on fait la grande nettoyage de la maison (大掃除 おおそうじ) avant la fin d’année et décore la maison avec Kadomatsu (門松 かどまつ décoration avec des bambous et des branches de pin), Shimekazari (しめ飾り しめかざりdécoration avec des grandes cordes sacrées en forme de rond )ou encore Kagamimochi (鏡餅 かがみもちgâteau de riz en forme de rond).

Le soir de 31 décembre (大晦日 おおみそか), on mange le Soba (年越しそば としこしそば) pour souhaiter la longévité et la prospérité. Cette coutume a commencé dans l’époque d’Edo.  Un peu avant minuit dans les temples,on fait sonner 108 coups de cloches car selon le Bouddhisme, les humains ont 108 désirs et en sonnant la cloche, on peut débarrasser de ces désirs. Beaucoup de Japonais regardent le Kôhaku Utagassen (紅白歌合戦 こうはくうたがっせん) sur la chaine NHK au soir. C’est une émission de chanson qui est diffusé uniquement le 31 décembre de chaque année.

Le 1er janvier, on va voir le premier lever du soleil (初日の出 はつひので) et va au sanctuaire shinto pour prier pour la bonne santé et le bonheur (初詣 はつもうで).

On mange les plat spécial pour le nouvel an (お節料理 おせちりょうり) préparés en avance et mis dans une boîte au bois laqué ( ces jours-ci, on les trouve beaucoup en plastique pour la facilité d’entretien et le prix plus bas) , de 2 au 5 étages. Cette coutume est pour ne pas utiliser la cuisine le jour de l’an pour laisser reposer le dieu de la cuisine ( et les femmes). Les plats sont tous pour souhaiter le bonheur , la bonne santé ou la longévité de famille. Par exemple, les crevettes sont pour la longévité parce qu’elles ont le dos courbé : vivre jusqu’à ce que nous allons avoir un dos courbé= vivre très vieux. On boit le saké mariné avec les herbes spéciaux (お屠蘇 おとそ) et mange de la soupe avec le gâteau de riz (お雑煮 おぞうに).

A partir du 1er janvier jusqu’à vers le 7 janvier, on reçoit beaucoup de carte de voeux (年賀状 ねんがじょう). Contrairement à la France, elles ne sont pas pour le Noël mais uniquement pour le nouvel an. On écrit aux collègues de bureau, membres de famille, amis et connaissances et peut envoyer et recevoir des centaines. Les enfants reçoivent de l’argent (お年玉 おとしだま).

Sur wikipedia.fr, il y a des informations pas vraiment fiables concernant le nouvel an japonais donc faite attention à ne pas croire tout ce qui est écrit.